La synchronisation ou l'art de se faire des amis

January 30, 2016, par Emmanuelle Bodain

« Si vous voulez gagner un homme à votre cause, convainquez-le en premier que vous êtes son ami. » Abraham Lincoln

C’est si facile de communiquer avec les personnes qui nous ressemblent et avec lesquelles nous partageons des intérêts. Mais dans la vie, il arrive bien souvent que nous ayons à côtoyer des gens qui semblent n’avoir rien en commun avec nous. Ce qui complique grandement les choses lorsqu’il s’agit d’un coéquipier ou, encore pire, lorsqu’un lien de subordination existe.

Heureusement, la programmation neurolinguistique (PNL) – dont on entend de plus en plus parler, même dans le monde des affaires – a mis à jour des techniques très simples qui nous aident à mettre à l’aise, consciemment et inconsciemment, nos interlocuteurs.

La synchronisation non verbale (mimétisme comportemental) est justement l’une de ces techniques dont l’utilisation amène les interlocuteurs à se sentir sur la même longueur d’onde, ce qui facilite la communication et les rapprochements. De nombreuses recherches confirment en effet que les ondes cérébrales de deux individus épousent sensiblement les mêmes courbeslorsque l’un d’entre eux pratique la synchronisation. Alors, comme la majeure partie de la communication se joue à un niveau non verbal, que diriez-vous d’expérimenter dès maintenant la synchronisation non verbale ?

Choisissez soigneusement votre cobaye tout en gardant en tête les conséquences possibles d’un rapprochement soudain. En ce qui me concerne, j’avais mis la barre très haute en sélectionnant un insupportable fournisseur. Surtout, ne suivez pas mon exemple si vous voulez éviter que votre bureau ne soit squatté par quelqu’un que vous n’aimez pas particulièrement, tellement il se sent bien en votre présence... Par mesure de sécurité, un pur étranger que vous ne reverrez jamais peut donc s’avérer un meilleur choix !

Vous aurez alors à découvrir la distance – généralement comprise entre 40 cm et un mètre – à mettre entre vous et votre interlocuteur. Vous découvrirez peut-être que certaines personnes aiment les contacts très rapprochés... :-) DANGER : si votre interlocuteur recule, vous êtes dans sa bulle !

Puis synchronisez-vous sur la posture et la gestuelle de votre vis-à-vis. Attention, tout se joue ici en subtilité et en finesse. Il s’agit non pas d’imiter grossièrement votre interlocuteur, mais bel et bien de procéder discrètement pour qu’il ne se rende compte de rien.

Vous pouvez opter pour la synchronisation miroir et refléter le comportement de votre interlocuteur de façon inversée comme si vous vous regardiez dans le miroir. Ce type de synchronisation, qui agit au niveau inconscient, est très utile quand la communication est difficile.

La synchronisation à reflet direct, elle, se fait quand votre côté droit reproduit le côté droit de votre interlocuteur. L’effet se situant à un niveau conscient, c’est vraiment le type de synchronisation à utiliser lorsque l’on veut faire passer un message direct.

Quant à la synchronisation à reflet indirect, elle consiste à reproduire à votre façon un comportement répétitif utilisé par votre interlocuteur. Par exemple, si votre vis-à-vis balance son pied dans un battement répétitif, vous pouvez frapper sur la table ou encore respirer au même rythme. L’effet opère ici au niveau inconscient.

Ensuite, synchronisez-vous sur la voix. Après une écoute attentive, vous en imiterez certains aspects comme le volume, le rythme, le débit, l’amplitude ou encore la tonalité. Pensez aussi à tenir compte des silences, ainsi que de l’articulation et de la longueur des phrases.

La respiration sera le dernier élément à considérer, mais non le moindre. Notez-en le rythme, l’intensité et le type (claviculaire, thoracique ou abdominale). Si vous n’êtes pas à l’aise de respirer au diapason, vous pouvez envisager un reflet indirect et, par exemple, vous synchroniser sur la respiration de l’autre au moyen d’un hochement de tête.

En utilisant la synchronisation non verbale avec doigté, vous noterez rapidement que vos interlocuteurs se sentent inconsciemment beaucoup plus à l’aise en votre présence et ont envie de s’ouvrir à vous. Comment croyez-vous que j’ai pu réussir à décrocher mon poste actuel ? :-)

Je vous invite enfin à ne pas me croire sur parole et à vérifier par vous-même l’efficacité de cette technique. Prêtez-vous à l’expérience. Vous serez surpris des résultats !

P.-S. – Je décline toute responsabilité advenant une utilisation abusive ou malintentionnée de cette méthode. ;-)

Soyez au fait des tendances, innovations et bonnes pratiques, chaque mois.
Confidentialité
Centre de formation autorisé Emploi-Québec, Agrément : 0051460
TPS : 141582528 – TVQ : 1019557738
© 2020 AFI
AFI Expertise

L’expérience AFI par Edgenda

Chez AFI, nous concentrons nos efforts pour vous offrir des formations pertinentes et des expériences d’apprentissage percutantes qui s’inscrivent dans vos démarches de transformation. Vous désirez être accompagné dans ces démarches? Consultez les services d’Edgenda: Edgenda.com