L’utilisation efficace des technologies en formation

February 1, 2015, par Marie-Pier St-Hilaire

Entrevue avec Marie-Pier St-Hilaire, Présidente, AFI

Qu’est-ce qui fait la différence dans la réussite d’une formation?

M-P: C’est un peu le secret dans la sauce...

Il faut d’abord reconnaître que les choses ont changé. Nous sommes à l’ère de l’information et de l’explosion des canaux de communication. Il ne faut donc pas minimiser l’impact de tous les savoirs informels qui circulent dans une organisation. C’est pourquoi on parle moins d’une formation, mais plutôt d’une stratégie de formation ou d’une gestion des savoirs. On ne gère pas une formation, on gère des savoirs et les technologies deviennent une partie de la solution. C’est cette vision qui fait la différence.

Quel est le rôle des nouvelles technologies dans la gestion des savoirs?

M-P:Les technologies jouent à la fois un rôle de support et d’accélérateur. Les technologies permettent de faciliter la capture des savoirs et de maximiser l’impact au niveau de la rétention et du partage. Elles ne sont pas la solution miracle, mais plutôt un ingrédient dans la recette. Si tu as la bonne stratégie mais pas le bon design ni la technologie appropriée, ça ne fonctionnera pas. Si tu as la bonne stratégie, la bonne technologie mais pas le bon design, idem! Les trois volets stratégie, design (architecture pédagogique en fonction du profil des apprenants) et technologie sont indissociables.

Brièvement, quelles sont les étapes permettant de définir une stratégie de formation optimale?

M-P: Il faut se poser les questions en partant d’un constat, effectuer un diagnostic pour évaluer le besoin : Quelle technologie est déjà utilisée dans l’entreprise? Quel est le programme de formation en place? Quel est le besoin par rapport au projet? Quel est le budget alloué? Ensuite, on s’attarde sur la planification stratégique : Quelle est la vision d’affaires? Quels sont les objectifs? Quels sont les impacts au niveau du capital humain et des compétences nécessaires? Souvent, il y a de grands écarts entre la planification stratégique et la stratégie de formation choisie ou les formations octroyées dans l’organisation. Il faut travailler à réduire ces écarts. La stratégie de formation doit être connectée avec la planification de la main d’œuvre en fonction de la vision d’affaires de l’organisation et permettre d’évaluer les compétences actuels et futures nécessaires pour l’atteinte des objectifs organisationnels. Une fois cet exercice réalisé, on pourra alors étudier le type de main-d’œuvre et le type de technologie que l’on pourra intégrer, la complexité du contenu, le nombre de personnes à former, prendre en compte la localisation des apprenants, la langue, la culture organisationnelle par rapport à la formation (est-ce toujours en classe ou sont-ils ouverts à une stratégie de communication offrant des procédés plus dynamiques: intranet, portail, classe virtuelle...) et ainsi évaluer jusqu’où on peut aller dans l’approche technologique pour supporter la formation et permettre une bonne gestion des savoirs.

Soyez au fait des tendances, innovations et bonnes pratiques, chaque mois.
Confidentialité
Centre de formation autorisé Emploi-Québec, Agrément : 0051460
TPS : 141582528 – TVQ : 1019557738
© 2020 AFI
AFI Expertise

L’expérience AFI par Edgenda

Chez AFI, nous concentrons nos efforts pour vous offrir des formations pertinentes et des expériences d’apprentissage percutantes qui s’inscrivent dans vos démarches de transformation. Vous désirez être accompagné dans ces démarches? Consultez les services d’Edgenda: Edgenda.com