Lecture : Comment se faire des amis et influencer les autres

February 16, 2013, par Hélène Giguère

Je n’avais jamais lu Comment se faire des amis et influencer les autres de Dale Carnegie, un succès de librairie – 15 millions d’exemplaires vendus partout dans le monde depuis sa publication en 1936! –, et je me demandais comment un tel livre avait pu supporter le passage des ans.

L’idée maîtresse de Carnegie est la suivante : « La réussite est due pour 15 % environ aux connaissances techniques et pour 85 % à la personnalité, à l’habileté dans les rapports humains et à la faculté de susciter l’enthousiasme chez les autres. » Employant des formulations qui ont vieilli, Carnegie jette cependant les bases de l’intelligence émotionnelle et relationnelle, et prodigue des conseils actuels, encore enseignés aujourd’hui. En voici 10 qui m’ont marqué :

  1. Ne critiquez pas, ne condamnez pas, ne vous plaignez pas – « La critique est vaine parce qu’elle met l’individu sur la défensive et le pousse à se justifier. (...) La critique est dangereuse parce qu’elle blesse l’amour-propre et qu’elle provoque la rancune. (...) Autant nous sommes avides d’approbation, autant nous redoutons le blâme (Hans Seyle). »
  2. Complimentez honnêtement et sincèrement – « Le principe le plus profond de la nature humaine, c’est la soif d’être apprécié (William James). (...) La flatterie fait plus de tort que de bien à son auteur. Elle n’est qu’une comédie tandis que l’éloge spontané vient du cœur. (...) Dans nos relations avec les autres, nous ne devrions jamais oublier que ceux qui nous entourent sont des êtres humains, et qu’ils sont tous avides d’éloges. L’éloge sincère est le miel des relations entre les hommes (...). C’est en encourageant l’individu qu’on révèle et qu’on développe ses meilleurs dons. »
  3. Suscitez un vif désir de faire ce que vous proposez – « Le secret du succès, s’il existe, c’est la faculté de se mettre à la place de l’autre et de considérer les choses de son point de vue. (...) L’action naît de nos désirs fondamentaux, et le meilleur conseil qu’on puisse offrir à ceux qui désirent influencer leurs semblables (...) c’est, avant tout, d’éveiller chez eux un ardent désir. »
  4. Intéressez-vous réellement aux autres – « Montrer intérêt et admiration sincères à autrui est une qualité qui vous permet de gagner sa sympathie. (...) Nous nous intéressons aux autres quand ils s’intéressent à nous. »
  5. Souriez – « Offrez à tous votre sourire et mettez votre cœur dans chaque poignée de main. (...) Lorsque vous rencontrez un homme trop las pour vous donner un sourire, laissez-lui le vôtre. Car nul n’a plus besoin d’un sourire que celui qui n’en a plus à offrir. »
  6. Rappelez-vous que le nom d’une personne revêt pour elle une grande importance – « Chacun préfère son nom à tous les noms de la terre. (...) L’un des moyens les plus évidents, les plus faciles et les plus efficaces de plaire aux gens, c’est de retenir leur nom et de leur faire sentir leur importance. »
  7. Sachez écouter, encouragez les autres à parler d’eux-mêmes – « Pour conquérir la sympathie d’une personne, pour la mettre en humeur favorable et finalement la rallier à votre cause, il faut avant tout lui accorder votre attention exclusive lorsqu’elle s’exprime. Pour être intéressant, soyez intéressé. Posez des questions qui stimulent agréablement votre interlocuteur. »
  8. Parlez à votre interlocuteur de ce qui l’intéresse – « Pour trouver le chemin du cœur d’un homme, il faut l’entretenir de ce qu’il chérit le plus. Faites sentir aux autres leur importance, faites-le sincèrement. »
  9. Respectez les opinions de votre interlocuteur – « À force de batailler et d’argumenter, vous parviendrez peut-être à confondre votre interlocuteur, mais votre victoire sera inutile, car jamais vous n’obtiendrez l’accord sincère de votre adversaire. Commencez par écouter, soyez honnête, promettez de réfléchir aux idées de vos antagonistes. Posez-vous la question suivante : Est-ce que cette situation difficile est une occasion pour moi de progresser? »
  10. Laissez votre interlocuteur sauver la face – « Même si nous avons raison et que notre interlocuteur a tort, en lui faisant perdre la face, nous détruisons son ego. (...) Je n’ai pas le droit de dire ou de faire quelque chose qui diminue un homme à ses propres yeux. Ce qui compte, ce n’est pas ce que je pense de lui, mais ce que lui pense de lui-même. Blesser un homme dans sa dignité est un crime (Saint-Exupéry). »

En conclusion, Carnegie se fait insistant : « Je le répète : les méthodes exposées dans ce livre ne réussiront que si elles sont sincères et viennent du cœur. Ce que je préconise, ce n’est pas une série de trucs. C’est une nouvelle manière de vivre. » Ces préceptes restent rafraîchissants malgré leur âge : les élans du cœur préservent la jeunesse!

Soyez au fait des tendances, innovations et bonnes pratiques, chaque mois.
Confidentialité
Centre de formation autorisé Emploi-Québec, Agrément : 0051460
TPS : 141582528 – TVQ : 1019557738
© 2020 AFI
AFI Expertise

L’expérience AFI par Edgenda

Chez AFI, nous concentrons nos efforts pour vous offrir des formations pertinentes et des expériences d’apprentissage percutantes qui s’inscrivent dans vos démarches de transformation. Vous désirez être accompagné dans ces démarches? Consultez les services d’Edgenda: Edgenda.com