Comprendre les bases de données NoSQL

Prochaines sessions

Aucune date ne convient?

Notifiez-moi si une session est ajoutée.

  • Durée: 1 jour
  • Prix régulier: $500
  • Prix préférentiel: $425

Plan de cours

Durée : 1 jour

Les bases relationnelles montrent leurs limites pour servir de support aux applications modernes de BI et Big Data. Les structures NoSQL viennent en appoint, qui permettent de prendre en compte des besoins spécifiques : volumes importants avec schéma adaptable (mode colonnes), données organisées en graphes avec relations entre les entités, mode clé-valeur le plus simple, gestion de documents, bases objet, données issues des capteurs (« timeseries »).

Une nouvelle forme de bases de données structurées est apparue depuis 2009, celle des données NoSQL, adaptée à différents besoins en termes de volumes, de données générées par des capteurs, d’organisations fondées sur des relations, de documents, etc. L’appréhension et la compréhension de ces nouveaux paradigmes est indispensable.

Public concerné

Les membres du TI, chefs de projets, développeurs, utilisateurs, responsables de domaines, analystes, qui veulent comprendre ces nouvelles organisations de données et les introduire dans leurs projets. L’approche est essentiellement technique.

Préalables

Une bonne connaissance des bases de données est nécessaire, plus précisément les principes fondamentaux qui les régissent SGBD et services, schémas, etc.

Objectifs

Faire en sorte de répondre à une demande de plus en plus fréquente, qui consiste à proposer une organisation physique et logique des données qui soit en conformité avec les besoins. Et répondre à l’inadéquation des bases relationnelles, dès lors que le volume et la complexité structurelle des données dépasse un certain seuil.

Méthode pédagogique

Formation « ex cathedra » à distance, avec Teams de Microsoft. Nombre de participants limité, pour maintenir un haut niveau d’interactivité.

QCM quotidiens pour s’assurer du bon suivi du cours.

Fourniture du support de cours au format PDF.

Vidéo de référence portant sur l’ensemble des technologies évoquées dans le cours (ce n’est pas un enregistrement des sessions).

Fourniture d’un ensemble de dossiers traitant de manière plus détaillée, certains aspects du cours.

Contenu

  • Comment en est-on arrivé aux bases NoSQL : le cheminement depuis le mode hiérarchique.
  • Les faiblesses du mode relationnel.
  • Le modèle ACID relationnel.
  • Le concept de CAP et la nécessité de reconstituer le critère de consistance.
  • Le format JSON.
  • Tableaux associatifs.
  • Clusters, sharding et hashage cohérent.
  • Les bases clés-valeurs.
  • Le modèle REDIS et exemple d’application.
  • Les bases documents.
  • L’exemple de MongoDB et langage Mongo Query Language.
  • Les bases colonnes.
  • Les exemples de Big Table, HBase et Cassandra.
  • Le langage CQL de Cassandra et cas concret.
  • Les bases orientées graphes.
  • L’exemple de Neo4J.
  • Les langages de requêtes orientés graphes.
  • Les bases temporelles pour les capteurs, avec exemple concret
  • Les langages de requêtes dédiés bases temporelles.
  • Avantages et inconvénients des bases NoSQL.
  • Les faiblesses sécuritaires du modèle.
Soyez au fait des tendances, innovations et bonnes pratiques, chaque mois.
Confidentialité
Centre de formation autorisé Emploi-Québec, Agrément : 0051460
TPS : 141582528 – TVQ : 1019557738
© 2021 AFI
AFI Expertise

L’expérience AFI par Edgenda

Chez AFI, nous concentrons nos efforts pour vous offrir des formations pertinentes et des expériences d’apprentissage percutantes qui s’inscrivent dans vos démarches de transformation. Vous désirez être accompagné dans ces démarches? Consultez les services d’Edgenda: Edgenda.com